jeudi 24 décembre 2015

vendredi 11 décembre 2015

Blagues à caractère scientifique #3

Il faut bien que mes heures perdues sur internet me soient rentables d'une façon ou d'une autre. Voici donc une nouvelle compilation de blagues scientifiques, nerdy ou geeky à souhait. Elle fait suite à la chaîne de billets initiée par Rock’N Science, à laquelle je contribue en images parce que je raconte mal. Vous pouvez retrouver le premier opus ici et le second ici. Comme d'hab, presque tout est en anglais, mais la science n'a pas de langue. Or does it ? Anyway, bonne lecture :) Je re-renouvelle aussi mon invitation à visiter le site Strip Science, qui regroupe le nec plus ultra de la B.D scientifique française. Et comme toujours, les suggestions sont plus que bienvenues.

mercredi 25 novembre 2015

Les bactéries fractales

Avant de revenir vers la physique, je fais une halte en chemin, avec un petit billet situé au point triple Art-Microbiologie-Mathématiques, consacré aux colonies de bactéries qui forment des figures fractales : comment diable ces organismes parviennent-ils à produire des structures si élaborées ? Bon, et il y a quand même un peu de physique. Et un peu de politique. Mais il y aussi beaucoup de chouettes photos. Vous pouvez donc vous contenter, comme Nadine Morano en CM2, de ne regarder que les images. Bonne lecture :)

mercredi 11 novembre 2015

Art et Sciences #6 Lumières, réflexions et projections

Si l'on note n le nombre de billets publiés ici dans la rubrique "Art et Sciences", alors on peut aisément retrouver le nombre b de brouillons d'articles qu'il me reste à publier dans la même catégorie, donné par b  = 3n². C'est pourquoi ce lumineux épisode est un peu plus long que les précédents ; il a été couvé pendant plus de 6 mois. Il est consacré aux œuvres numériques projetées sur des visages, des monuments ou des bâtiments. Psychédéliques, poétiques et esthétiques, ces créations explorent tout un nouveau champ de possibilités. Bonne lecture : )

mardi 6 octobre 2015

Seul sur Mars : la critique du livre, en attendant le film !

Voilà. On va encore dire que je suis un snob, que je suis blasé et que je n'apprécie rien. Mais tant pis, j'y vais quand même de ma petite critique. Seul sur Mars n'est pas nul, loin de là. Il a cette qualité rare d'être hyperréaliste sans être trop chiant, et l'histoire est captivante. Mais à mes yeux, ce n'est pas un livre. Plutôt un bon scénario de film... Je sais, je vais devoir argumenter.

jeudi 13 août 2015

Blagues à caractère scientifique #2

En Novembre dernier, je bricolai une petite compilation de dessins scientifiques et humoristiques, en guise de contribution à la chaîne de billets initiée par Rock’N Science. Depuis, je continue à mettre de côté les petites découvertes drôles et débiles que mes heures d'errance insensée sur le net ont favorisées. Comme la dernière fois, la plupart est en anglais, mais s'agissant de dessins parfois très cons, ils sont très faciles à comprendre. Je renouvelle aussi mon invitation à visiter le site Strip Science, qui regroupe le nec plus ultra de la B.D scientifique française. Et comme toujours, les suggestions sont plus que bienvenues. Enfin, comme le dernière fois, j'ai inclus une petite vidéo à la fin du billet. Bonnes vacances !



lundi 27 juillet 2015

Beautiful Science #5

Il me manquait une accroche pour lancer ce 5e épisode de Beautiful Science. Mais en mettant la dernière pierre à l'édifice, tout en sirotant un verre de gallium, je me suis aperçu que le blog avait franchi le million de visites. Et moi qui comptais fêter cette occasion avec un super concours, un voyage dans l'espace et le lancement de ma ligne de lingerie. Bon, j'ai loupé le coche, mais je balance quand même les images (pas celles de la lingerie, on verra ça plus tard) ! Le principe est toujours le même : 50 images scientifiques reliées par un fil rouge que j'espère esthétique. Formes, couleurs et structures se suivent, se répètent ou se mêlent sans considération d'échelle, de race ou de religion. Vive la Science !

samedi 13 juin 2015

Des photos macro de bismuth fondu

Ouaip, je prépare un petit billet sur la cristallisation du bismuth ! J'ai fondu environ 100 grammes aujourd'hui pour voir un peu ce que ça donnait, sans chercher à former des cristaux. J'ai versé le bismuth en fusion dans un ramequin ; au contact de l'air, le bismuth s'oxyde et devient iridescent. Et c'est trop beau ! Du coup, avant même de parler cristallographie et de faire des blagues pourries sur Paul B.,  je vous balance mes photos :)
Bismuth fondu puis solidifié, à l'objectif macro. Crédits : Karim Madjer

lundi 11 mai 2015

Le mystère des murs incas

Les murs incas, et c'est là un fait connu depuis la création du nouvel ordre mondial, ont été conçus par une civilisation extra-terrestre qui savait exploiter l'énergie tellurique grâce à une amulette chocolatée en forme de gnou. Comment exactement ? Et bien, c'est là que le bât blesse ; on n'en sait fichtre rien.  Les scientifiques ont élaboré quelques théories, en travaillant notamment sur des billets de cinéma Indiana Jones 4 retrouvés lors de la construction du MK2 Bibliothèque à Paris. Certaines sont vraiment saugrenues, et prétendent que les incas auraient été capables d'ériger seuls ces démoniaques assemblages. D'autres, plus raisonnables, font appel à des plantes magiques ou même à du jus d'insectes. Il semble néanmoins que chaque étape de la construction d'un mur inca soit encore aujourd'hui auréolée de mystère. Sweet Random Science fait le bilan d'une décennie d'affrontements idéologiques, qui aura servi in fine à ne prouver qu'une seule chose : la suprématie du Gecko Tonitruant et des briques Lego.

vendredi 6 mars 2015

A pale blue dot - Un point bleu pâle, de Carl Sagan, en VOST

A pale blue dot, Un point bleu pâle en français : c'est le nom d'une célèbre photographie prise il y a 25 ans par la sonde Voyager 1. On y aperçoit la Terre, minuscule poussière illuminée par le Soleil, perdue dans l’immensité du vide. A pale blue dot, c'est aussi le titre d'un livre de Carl Sagan, qui explore des thèmes chers à l'auteur : l'insignifiance de l'Homme, sa prétention à être le centre de l'Univers, les vols spatiaux habités, et l'avenir possible de l'Humanité, loin de la Terre. On y trouve un passage particulièrement touchant ; un texte court, marquant et poétique, qui met en perspective notre existence, et qui souligne l'absurdité des conflits et la vanité de l'Homme. Ce n'est pas pour autant un texte moralisateur ou pessimiste, au contraire ! Si on pouvait faire lire ça aux gamins plutôt que de leur apprendre la Marseillaise, le monde serait un tout petit peu meilleur.

Je vous invite à (re)découvrir ce merveilleux passage en vidéo. Le texte est lu par Carl Sagan lui-même, et la vidéo est extraite de la conclusion de la nouvelle et superbe version de la série Cosmos : A Spacetime Odyssey. Ma seule contribution est une adaptation de la traduction proposée sur wikipédia et un sous-titrage laborieux. Vous trouverez ci-dessous la vidéo originale sous titrée en anglais et la vidéo sous-titrée en français.



Si la vidéo ne fonctionne pas correctement, cliquez ici pour une vidéo alternative, également sous-titrée en français.

mercredi 11 février 2015

10 petites histoires de mimétisme et de camouflage

Des papillons déguisés en feuilles ? Des phasmes en branches ? Bof, c'est d'un banal. Noooon, j'ai bien mieux aujourd'hui : des oisillons déguisés en chenilles toxiques, des chenilles grimées en serpents, des lianes qui changent de forme à volonté et même des larves camouflées en crottes ! En tout, 10 petites histoires de mimétisme ou de camouflage extraordinaires !

mercredi 4 février 2015

Art et Sciences # 5 La musique de π, celle des arbres, et le clip de physique ultime

5 ème petit épisode d'Art et Sciences sur ce blog (alors que je devrais en être au douzième) ! Au menu du jour : la musique du nombre π, des disques en bois sur une drôle de platine et un clip électro ultimement cool, où la physique est à l'honneur. Bonne lecture :) 

mercredi 28 janvier 2015

Discussion sur l'écoulement du temps #2 Ma théorie d'ado sur la décohérence et l'émergence du temps

Dans l'épisode précédent, j'abordais quelques notions "classiques" et inévitables quand on commence à s'intéresser au temps : l'entropie et la causalité, entre autres. Dans ce second épisode, mon intention était de poursuivre sur ma lancée, en m'intéressant à l'écoulement du temps au niveau d'une particule. Je n'ai eu ni le temps ni le courage de me plonger dans les équations, alors je vous propose une lecture plus abordable : ma tentative de théorie sur l'émergence du temps, élaborée au lycée. Toute naïve qu'elle soit, elle a le double mérite, sur un plan personnel du moins, de poser clairement la nature des interrogations qui me turlupinaient à dix-sept ans et de me permettre de poursuivre ma réflexion dix-sept ans plus tard. Au programme : flèche du temps, "spin temporel" et décohérence. Quant au lecteur, il la lira, si ce n'est avec intérêt, avec le regard affectueux et nostalgique qu'on adresse aux enfants imaginatifs :)

jeudi 15 janvier 2015

Mesurer la taille d'une molécule de savon (Expériences bibliques sur la tension de surface #2)

Et voilà, encore une fois, Noël est passé comme un photon solaire : bien trop vite et en ignorant la moitié de la planète. Mais que cela ne m'empêche pas de vous adresser mes meilleurs vœux ! Comme annoncé dans l'ancien testament, voici venir l'épisode 2 des expériences bibliques sur la tension de surface, consacré aux tensio-actifs. Au menu : expériences faciles et mesure de la taille d'une molécule de savon, livrées avec leurs bonus bibliques. Si vous avez des lacunes en hébreu, en écritures saintes et que le terme tension de surface ne vous dit rien, je vous laisse réviser les grands principes dans l'épisode précédent.

Previously, in desperate liquids :

jeudi 8 janvier 2015