vendredi 15 février 2013

Trop de suites au cinéma!

Aujourd'hui, je m'autorise une petite excursion non scientifique: un petit article sur le cinéma (en chiffres quand même).

Une indigestion de super-héros? Copyright: Jen Seng
Depuis le début les années 2000, une tendance pénible frappe le cinéma: la multiplication des suites (ou des prequels). Problème : là où les suites étaient auparavant de vrais films avec un vrai scenario (je pense par exemple à la série des Indiana Jones ou celle de Retour vers le futur), l'impératif de rentabilité impose aujourd'hui des cadences de sortie horribles et le scénario qui va avec: un film tous les deux ans! En un peu plus de 20 ans,  les suites ont rapporté, en France seulement, environ 10 500 000 000 de dollars. Dans cet article, je réunis quelques chiffres glanés sur le net. Je ne garantis pas leur exactitude (je me suis largement fourni chez Wikipédia) mais ce n'est pas le plus important. Je sais aussi que les goûts se discutent, mais je pense que tout le monde est d'accord pour dire que Indiana Jones 4 aurait du rester dans les cartons et qu'il n'aurait même pas du y avoir de Camping 1.
Une liste non exhaustive de suites projetées au cinéma entre 2002 et 2012

Membre du c@fé des Sciences

Sweet Random Science sur Pinterest Sweet Random Science sur Youtube g

 
Paperblog
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes |