lundi 2 juillet 2012

Psychologie, personnalité et horoscope: l'effet Barnum.

Comment les astrologues s'y prennent-ils pour rédiger des horoscopes qui semblent souvent pertinents ?

En France, 58% de la population pensent que l'astrologie est une science, 33% croient à l'influence des signes astrologiques et 18% croient aux prédictions faites sur la base des signes astrologiques (1). Ce chiffre se rapproche de la proportion des Français qui croit en dieu (mais attention, ce ne sont pas forcément les mêmes personnes, la bible condamne d'ailleurs ironiquement l'astrologie ). Enfin, 0% des adultes interrogés croient au père noël, car cela n'est pas rationnel. Chaque jour donc, des millions de personnes lisent l'horoscope du 20 minutes et y croient suffisamment pour modifier leurs actions sur le plan social, amoureux ou professionnel, ce qui est aussi inoffensif et pas plus déraisonnable que de croire en un dieu. Cependant, il arrive que l'astrologie influe des décisions autrement plus importantes qu'une embauche ou la démission d'un ministre. En Birmanie, le chef de l'état Ne Win avait décidé d'introduire des billets dont les valeurs seraient des multiples de 9 (son chiffre porte-bonheur) et le déménagement de la capitale s'est vraisemblablement fait sur les conseils d'un astrologue. Chez nous aussi, certains présidents, comme Mitterrand avec Elisabeth Teissier, prennent conseils chez les astrologues. Mais revenons à notre sujet : Commencez par cliquer sur votre signe astral dans la liste ci-dessous pour lire avec attention, non pas votre horoscope, mais la description de votre personnalité (le lien s'ouvre dans une nouvelle fenêtre). Retenez bien les informations qui y figurent.

Membre du c@fé des Sciences

Sweet Random Science sur Pinterest Sweet Random Science sur Youtube g

 
Design by Free WordPress Themes | Bloggerized by Lasantha - Premium Blogger Themes |