lundi 25 mars 2013

Le mystère de la maison hantée en Lozère expliqué par un sourcier ?

Vous avez sans doute lu dans la presse l'intrigante histoire de la maison hantée en Lozère : des ampoules qui éclatent, des meubles qui bougent, des objets projetés au sol, un chat et des oiseaux qui meurent.. Tout cela sans explication ! Pas de secousses sismiques, pas de nuage de gaz, pas d’effraction.. Il y avait de quoi laisser perplexes les plus cartésiens! Voici la photo reprise par presque tous les médias :
Des pièces dévastées par une mystérieuse force magnétique (PATRICK ZIMMERMANN / AFP)
Et puis, en ce début de semaine, on peut lire que le mystère est "résolu" ou "expliqué". C'est le maire du hameau, Michel Therond qui aurait apporté la solution, aidé en cela d'un architecte et d'un homme mystérieux dont le nom est soigneusement tu. Désigné tantôt comme un "spécialiste", tantôt comme un "expert" des "phénomènes électromagnétiques" et il aurait déjà élucidé des cas similaires. Après un  nouvel épisode d'esprits frappeurs le 18 mars, l’architecte note l'apparition de petites fissures sur les murs et le carrelage, ce qui semble indiquer une origine mécanique du phénomène. L'expert de Saint-Flour, comme on l'appelle dans les journaux, a quant a lui a mis en évidence "l'existence d'une faille tellurique passant sous la maison et l'habitation mitoyenne".

mardi 19 mars 2013

Pourquoi le verre est-il transparent ?

Aujourd'hui, j'essaie d'apporter une réponse à la question "Pourquoi une vitre est-elle transparente" ?

En voilà une question qu'elle est bonne ! Et la réponse est valable pour tous les matériaux transparents ! Une réponse brève tout d'abord : si la vitre est transparente, c'est parce qu'elle n'absorbe ni n'émet de lumière visible. Pour aller plus loin, il faut comprendre comment la lumière interagit avec la matière. Et pour cela, il va falloir parler de photons et d'électrons.

Matière VS Lumière

lundi 18 mars 2013

Sham and Science VS Initiative Citoyenne

Un petit dessin pour soutenir le blog Sham and Science suite à la petite polémique provoquée par l'article "Vaccination: conséquences funestes des peurs irrationnelles". L'auteur y décrit comment l'annonce en 1998 par un médecin anglais d'un lien possible entre vaccination et autisme a eu des conséquences dramatiques sur les taux de vaccination. Dans son billet publié aujourd'hui, Nima Yeganefar répond à Initiative Citoyenne, une association belge qui promeut la liberté vaccinale et qui avait vivement critiqué son article. Après avoir rappelé comment la communauté scientifique évalue et valide (ou non) un article scientifique, il montre comment Initiative Citoyenne s'est appuyé sur des documents plus que douteux. L'opposition a donné lieu a un débat constructif qui nous rappelle à quel point il faut être prudent et critique lorsque l'on traite des sujets aussi sensibles.

jeudi 14 mars 2013

mercredi 13 mars 2013

La semaine du cerveau; Mike le poulet sans tête

Aujourd'hui, dans le cadre de la semaine du cerveau sur le c@fé des sciences, je vous sers encore du réchauffé, avec une adaptation illustrée de l'histoire de Mike le poulet sans tête, qui montre comment quelques grammes de cervelle seulement suffisent pour nous faire accomplir les actions les plus basiques. Vous pouvez aussi retrouver cet article adapté directement sur le site Kidi'Science.


Mike ne devait pas connaitre un autre destin que celui de finir rôti sur une table. Né aux alentours du 20 mars 1945 dans le Colorado, Mike était un coq ordinaire, sans histoires. Il n’avait jamais un mot plus haut que l'autre, sauf parfois le matin, très tôt, et n'était pas connu des services de police. Ses parents étaient de fiers wyandottes et menaient une vie simple et rangée dans la ferme de Lloyd Olsen

La mort trébuche

Le jeudi 10 Septembre 1945, Lloyd le fermier décida qu'il était temps de passer Mike à la casserole et lui trancha la tête. Il est connu que les poulets peuvent parfois gambader encore plusieurs minutes après qu'on leur coupe la tête, aussi Lloyd prit son mal en patience pendant que le poulet décapité continuait à déambuler chaotiquement. Mais à sa stupéfaction, Mike ne mourut pas!

mardi 12 mars 2013

La semaine du cerveau et l'homme au cerveau creux

Illustration : Marc Goncalves
C'est la semaine du cerveau sur le c@fé des sciences ! A cette occasion, les auteurs vous proposent une série d'articles inédits ; découvrez par exemple le plus petit cerveau du monde, comment modéliser le cerveau, comment l'observer ou disséquez celui d'Einstein. Apprenez comment se développe le cerveau, comment il nous fait vomir en bateau et explorez d'autres sujets, comme "le cerveau et la politique" ou "le cerveau et les croyances" ! Ça se passe ici !

Quant à moi, j'ai repris un vieil article (oui je suis un flemmard) au sujet de l'homme au cerveau creux, que je vous propose de (re)découvrir aujourd'hui :

En 2007, la découverte de l'équipe du docteur Feuillet, publiée dans The Lancet, a stupéfié le monde entier. L'examen d'un patient "normal" avait révélé une particularité extraordinaire : sa boîte crânienne était pratiquement vide ! Comment cet homme était-il parvenu à vivre normalement, sans troubles neurologiques ?

Images comparant le cerveau creux (à gauche) et un cerveau "normal". Les grandes zones noires correspondent aux poches de liquide. Crédits: Feuillet et al., The lancet, 2007