lundi 27 juillet 2015

Beautiful Science #5

Il me manquait une accroche pour lancer ce 5e épisode de Beautiful Science. Mais en mettant la dernière pierre à l'édifice, tout en sirotant un verre de gallium, je me suis aperçu que le blog avait franchi le million de visites. Et moi qui comptais fêter cette occasion avec un super concours, un voyage dans l'espace et le lancement de ma ligne de lingerie. Bon, j'ai loupé le coche, mais je balance quand même les images (pas celles de la lingerie, on verra ça plus tard) ! Le principe est toujours le même : 50 images scientifiques reliées par un fil rouge que j'espère esthétique. Formes, couleurs et structures se suivent, se répètent ou se mêlent sans considération d'échelle, de race ou de religion. Vive la Science !
Je débute avec une photographie de ferrofluides, ces sympathiques liquides magnétiques, qui s'animent en présence d'un champ magnétique. Sur sa page Flickr, vous pourrez admirer les collections classées par thème du talentueux Linden Gledhill.
Je poursuis dans le milieu minéral avec une photo macro d'hématite sur cristaux de fluoro-edenite. Crédits : je ne sais pas, mais n'hésitez pas à me renseigner !
Des cristaux de mélatonine, l'hormone qui régule le sommeil, vus au microscope :) © 2014 Batsford, Pavilion Books Company Limited
Un amoncellement de câbles et de cordes sur un simulateur de la NASA, prévu pour reproduire le rayonnement que devra analyser le futur James Webb Space Telescop. Crédits : NASA
Des molécules d'ADN assemblées en cristaux liquides. Crédits : encore Linden Gledhill !
"Gravitational failure", une photographie de Fernan Federici que l'on connait pour ces somptueux clichés bactériens et fluorescents.
Ernie Wright, ingénieur à la NASA, contemple les miroirs du James Webb Space Telescop, l’hypothétique successeur du mythique Hubble, pendant une phase de test. Crédits : NASA/MSFC/David Higginbotham.
"Micropyle Structure – III". Une photo piquée sans vergogne aucune sur le site Micronaut : le motif visible sur les œufs d'un papillon indonésien (Cethosia biblis), vu au microscope. Au centre se trouve le micropyle qui permet au sperme de pénétrer dans l’œuf. Crédits: Micronaut
Une autre photo du site Micronaut. Du dicyanamide de sodium, vu au microscope. Crédits (au cas où le marquage de la photo n'est pas suffisamment explicite) : Micronaut
Le cortex cérébral d'un rat photographié en microscopie confocale. En turquoise ; les noyaux des cellules. Les astrocytes (avec leur jolie forme d'étoile) sont en en jaune et les vaisseaux sanguins en rouge. Crédits : Madelyn May.
Des iridocytes dans la peau du calmar Doryteuthis opalescens. Leurs membranes contiennent de petits plis qui peuvent se contracter ou se dilater pour moduler l'iridescence. Crédits : Daniel Morse - University of California Santa Barbara.
Dans le même genre : un copépode du genre Sapphirina, a.k.a le "saphir des mers". Selon son orientation par rapport au soleil, il apparait soit complètement transparent, soit superbement iridescent. C'est encore plus beau en vidéo :


Une photo de ouf du photographe-aventurier Max Rive. Le cliché est pris à Svolvær en Norvège. Il ne manque qu'une météorite à l'arrière plan. 
"Over the Bay". Photographie aérienne de Hog Island Bay sur la côté est de la Virginie. 
Crédits : Gordon Campbell, National Geographic Your Shot.
Les structures de sable et d'algues des plages des Bahamas, vues pas satellite. L'image est issue de la superbe application "Earth as Art". Crédits : NASA. Earth as Art.
Des formations minérales et des algues aux abords d'un geyser, sur le site d'El Tatio au Chili. Crédits : Owen Perry.
Une photographie au microscope, par le néerlandais Marcel Christ. Plein de choses chouettes à voir sur son site.
La section d'une stalactite en azurite, photographiée en lumière polarisée. Crédits : woodsstoneworksandphotofactory.
Une plume de paon, grossie 100 fois au microscope, qui a valu à son auteur une mention  honorable au Olympus Bioscapes Competition 2014. Crédits : Charles Krebs – Issaquah, WA, USA.
Des cellules de Purkinje dans le cortex cérébelleux d'un rat, avec de beaux arbres dendritiques. Crédits : Prof. M. Hausser, Sarah Rieubland et Arnd Roth, UCL/Wellcome Images.
Des vaisseaux sanguins dans une tumeur intestinale. Les tumeurs ont leur propre système vasculaire, caractérisé par une croissance irrégulière et anarchique. Crédits : Science is Beautiful © 2014 Batsford, Pavilion Books Company Limited.
Pleurosigma (diatomées marines) vues au microscope (x200), en lumière polarisée. Premier prix du concours Nikon Small World 2008. Crédits : Michael J. Stringer
Des cristaux de sulfate de salbutamol (autrement dit de la Ventolin, les asthmatiques reconnaitront). © 2014 Batsford, Pavilion Books Company Limited.
Gros plan sur une tête de papillon de nuit. Contrairement à celui de l'Homme, leur cerveau stocke les images perçues par les yeux pendant plusieurs secondes, ce qui s'avère utile en plein nuit. Crédits : Martin Oeggerli.
Une vue aérienne d'une rivière gelée en Islande. Crédits : André Ermolaev.
Une explosion démographique de phytoplancton (en bleu clair), observée depuis l’espace. Crédits : ESA
Le super typhon Maysak, pris en photo par Terry Virts depuis l'ISS.
Et un cyclone : Bansi, vu depuis l'ISS survolant l'est de Madagascar, aux alentours du 15 janvier 2015. Crédits : ISS.
Photographie de la Voie Lactée, prise sur le Mont Buffalo National Park, en Australie. Crédits : Greg Gibbs.
Du dipyridamole, un médicament prescrit dans la prévention des accidents thrombo-emboliques, vu au microscope. Crédits : Maurice Mikkers.
Un scanner de pastèque ! Crédits : Inside Insides.
Dioné, un des satellites de Saturne, découvert par Cassini en 1684 et photographié par la sonde du même nom. Crédits : NASA/JPL/Space Science Institute.
Une incroyable photographie du Soleil, prise en utilisant un filtre Hα. La seule lumière capturée par l'appareil est celle produite par les électrons de l'hydrogène lorsqu’ils dégringolent entre deux niveaux d’énergie qui émettent à une longueur d'onde de 656,3 nanomètres. Tout le reste est bloqué. Du coup, on voit des détails hallucinants, et même une espèce de nuage : les restes d'une protubérance solaire. Crédits : Alan Friedman
Une figure fractale, créée avec l'appli Frax. Crédits : ici.
Une vue aérienne d'une rivière près du glacier Hofsjakull en Islande. Crédits : ?
Le site volcanique de Dallol en Éthiopie. Ça doit sentir le soufre, mais qu'est ce que c'est beau.
Le Grand Prismatic Spring de Yellowstone, tellement populaire que je n'ai pas trouvé l'auteur de la photographie. Les couleurs sont dues à différentes population d’organismes thermophiles (l'eau est à environ 70 degrés).
Pour obtenir cette superbe image du cerveau d'une souris, Luis de la Torre-Ubieta a assemblé plusieurs photographies prises en microscopie confocale. La couleur des neurones indique la profondeur à laquelle ils se trouvent : rouge en haut, puis orange et jaune. Les neurones en violet, bleu et vert sont situés en dessous. L'image a été primée au concours "Welcome Images".
L'iridescence du bismuth, photographié à l'objectif macro. Crédits : K.Madjer.
7e prix du dernier Olympus Bioscape : une fleur de Melampodium divaricatum, photographiée en fluorescence et grossie deux fois. Crédits : Oleksandr Holovachov
La "lave bleue" du volcan indonésien Kawah Ijen, photographiée par Olivier Grunewald. En réalité, la lave est normale, ce sont les gaz en combustion, chargés de composés sulfuriques, qui produisent des flammes bleues. 
Des nanomatériaux (les boules bleues) conçus pour détecter des virus (les tâches roses), vus au microscope électronique à balayage. Crédits : Micronaut
"Road to the sky", de Johannes Nollmeyer.
Les célèbres Staphylococcus aureus vus au MEB. Les bactéries (les boules roses) ont commencé à synthétiser un biofilm qui va leur permettre de rester groupées et de mieux résister aux antibiotiques. Crédits : Micronaut.
"Underneath a frozen lake" : Le lac Abraham au Canada, et ses bulles de méthane coincées dans la glace. Crédits : Victor_Liu_Photography
Encore des écailles d'ailes de papillon, que je case ici pour la transition. Pour en (sa)voir plus, lisez cet article sur SSAFT ! Crédits : Linden Gledhill.
Les minuscules structures à surface d'un pétale de rose, vue au MEB (l'image est colorisée). Crédits ; encore Micronaut, mais promis c'est la dernière.
L'amas stellaire M16 et la nébuleuse de l'Aigle, à quelque 7000 années-lumière de chez nous. Crédits : Adam Block, Mt. Lemmon SkyCenter.
Un petit bonus de dernière minute : les petites étoiles de neige tombées à New York pendant le dernier blizzard.


Et un gif de sapphirina :
Now you see me, now you don't. Le saphir des mers.
Vous pouvez retrouver l'intégralité de cette collection d'images (et vous abonnez par la même occasion) directement sur mon tableau "Beautiful Science", sur Pinterest.

5 commentaires: